Inscription et Admission

A l'UniUélé, les inscriptions sont ouvertes à tous mais cela en respectant les préalables suivants: 

  • Des conditions d’admission
  1. Est admissible en première année de graduat de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, le titulaire d’un diplôme d’Etat ou d’un titre jugé équivalent par le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel qui a réussi avec 60% au moins des points.
  2. Est également admissible en première année de graduat de l’ESU, tout titulaire d’un diplôme d’Etat ou d’un titre jugé équivalent par le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel qui a obtenu entre 50% et 59% au moins des points et qui s’est placé en ordre utile à l’issue d’un concours organisé par la Faculté ou la Section concernée.
  3. L’admission en année préparatoire aux institutions de l’Enseignement Supérieur et Universitaire qui organisent les filières techniques s’obtient sur titre.
  4. Sans préjudice des dispositions des articles 1,2 et 3 ci-dessus, les inscriptions doivent se faire en tenant compte de la capacité d’accueil réelle de chaque Etablissement, correspondant au nombre des places assises, préalablement communiquées au Conseil d’Administration et à l’Autorité de Tutelle.
  5. L’organisation matérielle de concours et toute autre question y afférente notamment la périodicité, les corrections et la publication des résultats sont régies par décision des Chefs d’Etablissement respectifs de l’ESU qui en informent pleinement l’Autorité de Tutelle de son déroulement. Les matières, entre trois et cinq, faisant l’objet du concours doivent tenir compte de la finalité de la formation organisée par la filière envisagée, dont le français obligatoire pour toutes les filières ; elles doivent être communiquées au public au moins trois semaines à l’avance.
  6. A la fin des opérations liées au concours prévu aux articles 4 et 5 ci-dessus, les Commissions constituées à cet effet sont dissoutes de plein droit ;
  7. Nul n’est admis au second cycle des Instituts Supérieurs Techniques et Pédagogiques s’il n’est titulaire d’un diplôme du premier cycle correspondant, depuis au moins deux ans, s’il n’a cumulativement servi, durant la même période, dans le domaine de sa formation à la satisfaction de l’employeur et s’il ne s’est classé en ordre utile à l’issue d’un concours organisé à cet effet. Les étudiants candidats en première année de Doctorat en médecine venant des extensions universitaires sont soumis au concours d’entrée en fonction des places disponibles.
  8. Nul n’est admis aux études conduisant au grade de D.E.S/D.E.A s’il n’est titulaire d’un diplôme de licence obtenu avec au moins 65%.
  9. Nul n’est admis à l’épreuve de présentation et de soutenance d’une thèse de doctorat, à l’exception du doctorat en médecine humaine et en médecine vétérinaire, s’il n’est titulaire d’un diplôme d’études supérieures/diplôme d’études approfondies.
  10. Les détenteurs des diplômes des Instituts Supérieurs peuvent être admis dans les filières voisines d’études dans les Universités du Congo, aux conditions suivantes :
  1. En deuxième cycle, après avoir suivi avec succès, un programme spécial n’excédant pas une année académique, conçu objectivement pour eux par le Département ou la Faculté.
  2. En D.E.S/D.E.A, après avoir suivi avec succès, un programme spécial n’excédant pas deux années académiques, conçu objectivement pour eux par la Faculté.
  3. Le département ou la Faculté apprécie les travaux rédigés et les séminaires suivis antérieurement par le candidat, pour des dispenses éventuelles.
  • Modalités

Les inscriptions s’effectuent dans chaque Etablissement en tenant compte de la capacité d’accueil. Priorité est accordée aux candidats ayant suivi la même option aux humanités et classés en ordre utile déterminé en fonction des pourcentages obtenus au diplôme d’Etat et au concours.

  • Nombre d’étudiants à inscrire

Quant à la répartition des places disponibles par catégories des candidats à inscrire, il y a lieu de s’en tenir aux dispositions suivantes :

75% de places pour les diplômés de deux dernières éditions de l’examen d’Etat ;

15% de places seront réservées aux anciens diplômés d’Etat ;

10% de places seront réservées aux étudiants redoublant, recommandés par les jurys d’examen.

  • Déroulement de l’opération des inscriptions

a) Enregistrement des candidatures

Le candidat désireux de s’inscrire adresse directement sa demande à l’Etablissement conformément au formulaire d’inscription établi. Le candidat a la possibilité d’opérer deux choix sur ce formulaire en tenant compte des Facultés/Sections organisées par l’Etablissement. Les demandes seront immédiatement enregistrées dans les cahiers prévus à cet effet, l’un pour les anciens diplômés et l’autre pour les nouveaux. Les inscriptions se dérouleront en deux temps, d’abord pour les anciens, ensuite pour les nouveaux. Sur base des renseignements contenus dans les bulletins, il y a lieu d’élaborer des tableaux de synthèse reprenant pour chaque candidat les renseignements essentiels pour l’examen de sa candidature et la prise de décision. La phase d’enregistrement est capitale pour la réussite des inscriptions, elle exige une attention particulière des responsables.

 b) Inscription des candidats

Il sera créé au sein de chaque Etablissement une commission des inscriptions qui aura pour tâche d’organiser et de suivre toutes les opérations des inscriptions et d’examiner toutes les candidatures au sein de l’Etablissement. Cette Commission, décidera si le candidat est admis ou non. Elle devra fonctionner dès le début du mois de juin de chaque année. A partir de cette date, elle devra se réunir au moins une fois par semaine. Un procès verbal devra être établi pour chaque réunion. La Commission sera présidée par le chef de l’Etablissement ou son délégué. Elle comprendra les membres suivants :

  • Les membres du Comité de Gestion ;
  • Les Doyens de Faculté/Chefs de Section ou leurs délégués ;
  • Le responsable du service des inscriptions, qui en sera le secrétaire.

Les recommandations pour inscription doivent être examinées par la Commission en suivant la procédure décrite ci-dessus et dans le respect des critères d’inscription en vigueur.

c) Publication des listes

Chaque Etablissement est obligé de publier la liste des candidats retenus le plus rapidement possible, entre autres, par voie d’affichage et en utilisant les mass médias. En outre, il informera les candidats retenus par le moyen le plus approprié. La liste sera diffusée avant le 15 septembre pour les anciens diplômés d’Etat. Quant aux nouveaux diplômés d’Etat remplissant les conditions d’admission et les anciens et nouveaux ayant participé au concours d’admission, il faut communiquer à chaque candidat la décision prise avant le 15 octobre. Après la confirmation de leur inscription, le Secrétariat Général Académique établira les attestations d’admission dont une copie sera versée dans le dossier de chaque étudiant. L’Etablissement devra transmettre au Ministère de Tutelle le plus rapidement possible la liste des étudiants inscrits, groupés par Faculté/Section et en ordre alphabétique.

d) Contrôle physique des étudiants

Trente jours après le début des cours des premiers graduats et des années préparatoires, chaque Etablissement devra procéder au contrôle physique des étudiants inscrits et à l’issue duquel l’inscription des absents sera annulée. A ce moment, chaque candidat doit avoir confirmé son inscription et complété son dossier. Celui-ci comprendra les éléments ci-dessous :

  • bulletin d’inscription
  • une photocopie certifiée conforme à l’original du Diplôme d’Etat
  • quatre photos passeport
  • une copie de l’attestation d’inscription
  • attestation de naissance
  • une photocopie de la carte d’identité
  • une attestation de bonne vie et mœurs
  • une preuve de paiement du minerval et des frais d’études
  • un certificat médical

Il faudra, dès la rentrée académique, attirer l’attention des étudiants admis sur le fait que celui qui n’aurait pas son dossier en ordre verra son inscription annulée. Le remplacement des absents devra se faire dans la semaine qui suit le contrôle physique. Après cette date, aucune inscription ne sera acceptée.

e) Minerval

Le candidat retenu confirme son inscription en payant le minerval dont le montant est fixé par le Ministère de Tutelle.

f) Frais d’études

Les frais d’études feront l’objet de concertation entre les différents partenaires de l’Etablissement avant leur approbation par l’autorité de Tutelle.

  • De l’inscription dans des classes de recrutement
  1. Le candidat des classes de recrutement retenu et ayant acheté le formulaire d’inscription obtient la qualité d’étudiant par paiement du minerval et des frais d’études. Elle est sanctionnée par la remise d’une carte d’étudiant. Il faut prendre les mesures nécessaires pour que le port de la carte d’étudiant soit obligatoire dans le campus des Etablissements.
  2. Il est interdit de réinscrire des candidats déclarés non admissibles dans la même filière d’études / ou ayant épuisé les sessions. En cas de redoublement d’une année d’études aux conditions fixées par le Loi, il est également interdit de réinscrire les candidats ayant épuisé les quatre sessions d’examens requises pour une année d’études donnée, car nul ne peut présenter plus de quatre sessions pour une même épreuve. Tout candidat concerné par ce règlement et qui s’y réinscrit, n’obtiendra pas l’entérinement ou l’homologation de son (ses) diplômes (s)…
  • De l’inscription dans les classes montantes

L’Etudiant, après la réussite d’une session, doit formuler sa demande d’inscription pour la classe supérieure. Cette volonté est confirmée par le paiement du minerval et des frais d’études. Après payement de tous les frais exigés aux étudiants, l’Etablissement doit délivrer aux étudiants en ordre la carte d’étudiant. Celle-ci devra être exigée à toute réquisition. Il faut prendre les mesures nécessaires pour que le port de la carte d’étudiant soit obligatoire dans le campus des Etablissements. Désormais, les étudiants qui réussissent en première session devront renouveler leur inscription au plus tard le 30 août et ceux de la deuxième session se mettront en ordre au plus tard le 30 novembre.

  • Des inscriptions spéciales

Compte tenu des besoins de formation exprimés dans les Etablissements de l’ESU par les candidats provenant d’autres Etablissements et ayant suivi des formations antérieures similaires ou non, des mesures sont prises pour réglementer les inscriptions spéciales. Elles visent la réussite académique, le succès professionnel des demandeurs et la crédibilité de notre système d’enseignement.

Pour ces motifs et pour leur meilleure gestion, les inscriptions spéciales sont désormais réglementées comme suit :

  1. Le candidat à l’inscription spéciale dépose au bureau du Département ou de la Faculté/Section un dossier comprenant :
  • la demande d’inscription indiquant l’année d’études sollicitée ;
  • la photocopie du diplôme d’Etat témoignant que le requérant a effectivement terminé l’école secondaire ;
  • les relevés de cotes et les attestations de réussite des années réussies à l’ESU ;
  • le programme d’études suivi à l’ESU
  • le bulletin d’inscription
  1. Une commission technique de la filière d’études concernée nommée par le Chef d’Etablissement examine les différentes candidatures en :
  • comparant les programmes suivis par le candidat et ceux exécutés dans les années d’études inférieures de l’Etablissement d’accueil ;
  • lisant les matières non suivies par le candidat et émettant un des avis suivants :
  • favorable : si le candidat a, au plus, 4 cours complémentaires dans les années d’études inférieures,
  • défavorable : si la comparaison donne lieu à plus de 4 cours complémentaires dans les années d’études inférieures.

Le candidat ayant reçu l’avis favorable est inscrit provisoirement dans l’année d’études sollicitée en attendant la confirmation de sa réussite par l’Etablissement de provenance. Il est tenu de suivre tous les cours complémentaires et de les réussir avant la fin du cycle dans lequel il est inscrit. Les examens pour ces cours donnent lieu à une délibération séparée et, en cas de réussite, une attestation de réussite lui est délivrée et une copie est versée dans son dossier. Aucun candidat ne peut être proclamé diplômé d’un cycle s’il n’a pas obtenu la moitié des points dans chacun des cours complémentaires.

  1. Le candidat sera dispensé des cours réussis dans son Etablissement d’origine et inscrits dans les années supérieures de l’Etablissement d’accueil ;
  2. Le candidat ayant reçu l’avis défavorable n’est pas inscrit dans l’année d’études sollicitée. Il peut, s’il le désire, être inscrit dans l’année d’études inférieures qui lui permettra d’avoir moins de 4 cours complémentaires ;
  3. Après avis de la commission technique, l’autorité communique à l’intéressé la décision détaillée et motivée tout en prenant soin de garder une copie dans son dossier ;
  4. La décision ainsi prise devient exécutoire et ne peut faire l’objet d’aucun recours ;
  5. Il est entendu que les cas d’inscription spéciale doivent être strictement limités et bien contrôlés pour éviter la confusion et des contestations inutiles. L’attention des Doyens/Chefs de section est attirée sur le choix judicieux des membres de cette commission et il est demandé à l’Autorité Académique d’accorder une importance capitale au traitement de ce dossier.